Nous contacter : 02 98 33 17 14 

Le conseil et le choix de peintures professionnelles en ligne. Livrées chez vous !

Mon
panier
Aucun article
» » » » Vitrificateur parquet Monopur T3 : Vitrificateur monocomposant en phase aqueuse, idéal pour les pièces à vivre à fortes contraintes ou lieux publics.

Fabriqué en France
29.00 € 26.10 €
Soit une économie de 10% !

Vitrificateur parquet Monopur T3 : Vitrificateur monocomposant en phase aqueuse, idéal pour les pièces à vivre à fortes contraintes ou lieux publics.

En stock En stock
Note moyenne : stars_5  2 avis

Vitrificateur de parquet monocomposant en phase aqueuse, à la résistance comparable à celle des vitrificateurs bicomposants. Idéal pour les pièces à vivre à fortes contraintes et forts passages ou lieux publics.

Fiche technique

Finition Monopur T3 *

Veuillez remplir tous les champs obligatoires
Quantité 
+
-
Ajouter aux demandes de devis
note
9 avis produits
Voir tous les avis

Vitrificateur monocomposant en phase aqueuse, idéal pour les pièces à vivre à fortes contraintes ou lieux publics, Plastor Monopur T3
Zoom

Facebook - Partager
LinkedIn
Pinterest



Vitrificateur Monopur T3
Mise en œuvre Monopur T3
Notes et avis

Vitrificateur monocomposant en phase aqueuse à la résistance comparable à celle des vitrificateurs bicomposants. Idéal pour les pièces à vivre à fortes containtes (pièces humides, couloir, présence d'animaux...) ou lieux publics.

  • Vitrificateur monocomposant prêt à l’emploi adapté aux forts trafics.
  • Niveau de performance 3 : idéal pour les lieux publics (bureaux, écoles, salles des fêtes, magasins, restaurants…) et les lieux résidentiels à fortes contraintes (présence de gravillons, animaux domestiques, pièces humides…) ou à forts passages (entrée, cuisines...).
  • Vitrificateur parquet au garnissant et tendu exceptionnel.
  • Montée en dureté rapide pour une remise en service des parquets après 5 jours.
  • Facilité et sûreté : Pas d’isocyanate, pas de mélange de durcisseur donc pas d’erreur.
  • Vitrificateur lieux publics avec aucun temps d’attente avant d’utiliser le mélange.
  • Vitrificateur à l’eau adapté pour la vitrification de parquets ou dérivés des bois intérieurs (boiseries,plinthes…) neufs ou anciens dans tous types d’essences.
  • Convient en salles de sports, sur sols chauffants et sur sols ciment.
  • Film non jaunissant
  • Applicable également sur les plans de travail
  • 3 finitions possibles :
    • Extra mat - Aspect brut : brillant (gloss) < 10%
    • Mat - Aspect huilé : brillant (gloss) entre 10% et 20%
    • Satiné - Aspect ciré : brillant (gloss) entre 30-45%
    • Vérification physique de la brillance indiquée en gloss selon la norme NF ENISO2813 : elle est mesurée avec un brillancemètre en dirigeant un faisceau lumineux de puissance constante à un angle déterminé sur la surface à tester puis en mesurant la réflexion (lumière réfléchie par la surface). Plus la mesure est élevée, plus la surface brille. Pour définir l’échelle de réflexion spéculaire, on attribue la valeur 100 au verre noir poli. Un angle de réflexion de 60° correspond à une appréciation visuelle du sol à proximité immédiate à partir d’une position debout. Mesure effectuée sur bois après application de 2 couches sur support bloqué, après 10 jours de séchage (aspect définitif) en suivant le rendement préconisé du produit.

 

Informations pratiques :

Rendement : +/- 10m2/L par couche

Conditionnement : fût de 1 litre ou 5 litres

Couleur : incolore

Aspect : satiné, mat ou extra-mat 

Recouvrable : 3 à 5 heures

Séchage : 24 heures en prenant certaines précautions, 5 jours pour un séchage complet en profondeur

Outil conseillé : rouleau microfibre 12mm ou Spalter haute qualité 100% fibres synthétiques pour produits phase aqueuse

Retour en haut
Vitrificateur Monopur T3
Mise en œuvre Monopur T3
Notes et avis

Mise en œuvre, restrictions et entretien du vitrificateur Monopur T3

Préparer le support

  • Le ponçage et la vitrification des parquets récemment collés peuvent commencer après durcissement complet de la colle.
    • Sur parquets anciens : Poncer le parquet « à blanc » dans les règles de l’art en 3 passes minimum. Procéder à un premier ponçage au gros grain (16 à 60). Si besoin, traiter les bois attaqués avec le Traitement Parquets Intérieurs PLASTOR et mastiquer les joints, fentes ou fissures avec le Liant de Rebouchage ou la Pâte à Bois ou mastic à bois PLASTOR. Poursuivre par un ponçage grain moyen (80-100) et terminer par un ponçage au grain fin (100 ou 150).
    • Sur parquets neufs bruts, un ponçage au grain fin est suffisant
    • Sur parquets pré-vernis usine ou dans le cas de survitrification, égrener soigneusement au grain 150 sur un parquet propre et sans corps gras puis dépoussiérer soigneusement et passer sur toute la surface un chiffon de coton imprégné du Dégraissant Bois Exotiques. Avant toute vitrification, il est conseillé de réaliser une zone test afin de procéder à un test d’adhérence (après 3 jours de séchage, si le vernis ne se détache pas en frottant avec une pièce, l’adhérence est satisfaisante).
  • Dépoussiérer toujours parfaitement le sol, les murs et plinthes avant l’application de tout produit.

Travailler la couleur

  • Pour personnaliser le parquet, appliquer au besoin et selon l’attente esthétique, la Préparation décorative PLASTOR choisie (Colour Floors Teintes). Toutefois, un temps de séchage de 24h est nécessaire entre l’application de Colour Floors teinte et du vitrificateur MONOPUR-T3.

Protéger le parquet

  • Avant de vitrifier le parquet, pour garantir la parfaite protection du support, opter selon vos besoins pour un fond dur Plastor (PRIM’SO, PRIM’H2O, EFFET BRUT, EFFET AMBRE, Colmateur de fond).
  • En cas de survitrification ou de rénovation sans ponçage à blanc, ne pas appliquer de sous-couche avant le vitrificateur. Il est indispensable de réaliser une zone test en cas de survitrification afin de pouvoir vérifier l’adhérence du vitrificateur sur le vernis appliqué en usine.
  • Appliquer la sous-couche en 1 couche. Après séchage, selon la sous-couche appliquée, un égrenage léger et uniforme sera effectué avant d’appliquer le vitrificateur (voir mode d’emploi des sous-couches).

 

Vitrifier 

  • Outillage :
    • N’utiliser que des outils en acier inoxydable ou en matière synthétique. Utiliser un rouleau poils 13 mm qui ne peluche pas. Le spalter doit être adapté à l’application de produits en phase aqueuse.
    • Pour un résultat optimal, avant la première utilisation :
      • Du rouleau : brosser le manchon pour éliminer les fibres en suspension, le tremper dans l’eau, puis l’essorer.
      • Du spalter : brosser le spalter pour éliminer les poils détachés
    • N’utiliser que du matériel sec ou parfaitement essoré.
    • Lors de chaque pose, mettre rouleau et spalter dans un « box à rouleau » ou dans un sachet plastique pour éviter le dessèchement sans avoir à le mettre dans de l’eau.
  • Conditions d’application :
    • Conformément aux règles professionnelles en vigueur, n’appliquer le vitrificateur que :
    • Par une température au sol comprise entre 8°C et 25°C
    • Sur un support propre, sec (humidité <10%), dégraissé (sans corps gras tels qu’exsudation, cire, silicone…), et exempt de lessive, de toute salissure, poussière de ponçage ou autres résidus acides.
    • En l’absence de courant d’air.
  1. Avant l’utilisation du vitrificateur MONOPUR-T3®, acclimater l’emballage à la température ambiante et veiller à ce qu’il n’ait pas été exposé au gel.
    En cas d’utilisation d’un bidon entamé, faire attention lors de l’ouverture afin d’éviter que des particules de vernis séché ne tombent dans le vernis. Ces particules sont insolubles et ne peuvent être retirées que par tamisage.
  2. Bien agiter l’emballage.
  3. Appliquer en système sous-couche + 2 couches de vitrificateur (ou 3 en l’absence de sous-couche). Commencer l’application par la périphérie de la pièce à l’aide d’un spalter, puis continuer au rouleau non pelucheux. Étaler le vitrificateur en couches croisées, régulières et garnies en finissant dans le sens des fibres du bois ou de la lumière selon le type de pose et en évitant les surépaisseurs, bourrelets et courants d’air. Appliquer sur des petites surfaces de 2 ou 3 m² à la fois et faire attention de toujours réaliser les raccords mouillé sur mouillé. Veiller à appliquer le vitrificateur sans trop appuyer sur le rouleau et en évitant aussi de trop travailler le produit qui commence à sécher.
    Bien contrôler la consommation du produit afin de respecter le rendement. Des couches trop fines entraîneront une usure prématurée du film et des couches trop épaisses engendreront un séchage lent, un mauvais tendu…
    Attention : compte tenu du processus de séchage des vitrificateurs en phase aqueuse, une couche en cours de séchage n’a pas un aspect tendu.
  4. Égrener légèrement la première couche appliquée sur bois brut avec une grille grain 120-150 ou à l’aide d’un pad noir adaptés sur monobrosse. Selon le besoin un égrenage léger entre couches sera effectué. N’appliquer une nouvelle couche que lorsque la couche précédente est bien sèche. Si le vitrificateur ne sèche pas de façon optimale (pas assez chaud ou trop d’humidité ambiante) il est conseillé d’attendre le lendemain avant d’égrener et d’appliquer la dernière couche. De cette façon vous pouvez être certain que les couches précédentes sont bien sèches.
    En cas de séchage intermédiaire supérieur à 48 heures, procéder impérativement à un égrenage soigné de l'intégralité de la surface au grain 120.

Nettoyage des outils

  • Immédiatement après utilisation, nettoyer les outils avec de l’eau pure. Terminer par un lavage à l’eau savonneuse, puis les suspendre. Ne pas les poser.

Restrictions

  • La durabilité du vitrificateur ne peut être satisfaisante que :
    • si le produit est approprié à la destination de la pièce : utiliser donc toujours le vitrificateur du niveau correspondant au lieu à vitrifier ou le vitrificateur de performance supérieure.
    • Si l’entretien est réalisé avec des produits adaptés et de façon régulière.
    • Certaines conceptions d’ouvrages non réalisés dans les règles de l’art, peuvent dégrader un vitrificateur prématurément.

Précautions particulières

  • Vitrification en salles de sports
    • La salle de sport doit être conforme aux spécifications de la norme française FP 90-208 requises pour les salles de sport : en matière d’isolation thermique et de protection solaire, de régulation-programmation du chauffage, et de ventilation.
    • Respecter impérativement les étapes suivantes :
      • Effectuer un ponçage à blanc du parquet en 2 ou 3 grains suivi d’un dépoussiérage.
      • Appliquer ensuite 2 ou 3 couches de vitrificateur avec égrenage éventuel entre couches, dans un délai inférieur à 48 heures entre couches.
      • Au fil de l’utilisation intensive, le film de vitrificateur peut s’auto-lustrer et montrer à la longue une surface plus glissante :
        • L’entretien de la non glissance / anti-dérapance demandée par la norme NF P90-106 se fera par application du Raviveur Métallisant qui dispose également d’un procès-verbal de non glissance.
        • Pour le nettoyage, utiliser le Nettoyant Intensif PLASTOR retirer les accumulations de graisse corporelle, traces de gomme noire de chaussures ou autres salissures adhérentes.
  • Sur parquets anciens : avant l’application de toute finition, reboucher les interstices entre lames pour éviter l’infiltration et l’accumulation du vernis lors de l’application.
    Une infiltration de vernis à ces endroits risque de faire remonter toutes les cires, huiles, impuretés… à la surface. L’accumulation de produit se traduit par un voile blanc entre lames et entraîne un séchage très lent dans ces zones, ce qui aura une incidence sur le tendu du film en dernière couche puisqu’on applique un vernis sur une surface non sèche.
  • Sur parquets chanfreinés ou parquets anciens, veiller à ne pas « remplir » les chanfreins pour éviter tout désordre esthétique.
  • Sur les bois foncés ou teintés, il est important que toutes les inégalités et joints soient remplis/rebouchés : L’infiltration du vitrificateur en plus grande quantité dans les trous éventuels pourrait laisser des traces blanches.
  • Sur parquets à joints pont de bateau : utiliser la sous couche PRIM’SO Plastor avant l’application du vitrificateur.
  • Sur sols chauffants : conformément aux règles professionnelles en vigueur, arrêter le chauffage 48 heures avant l’application du vitrificateur et le remettre progressivement en route 7 jours après.
  • Pour les salles de danse : appliquer de la cire parquet sur le vitrificateur pour obtenir l’effet glissant demandé au sol.

Mise en service et entretien

  • Dans les 5 jours suivant la vitrification :
    • Laisser le vitrificateur durcir à cœur.
    • Ne pas mouiller le parquet, le nettoyer à sec.
    • Ne pas couvrir avec un tapis.
    • Faire attention en déplaçant des meubles lourds.
  • L’entretien d’un parquet vitrifié doit respecter certaines étapes. Pour chaque étape utiliser le produit adapté (voir fiches techniques des produits concernés) :
    • Nettoyer : avec le nettoyant parquet Plastor
    • Régénérer : avec le raviveur métalissant
  • Malgré les performances des vitrificateurs, certaines agressions doivent être évitées :
    • Placer des patins de protection en feutre sous les pieds des meubles, tables et fauteuils.
    • Placer un tapis brosse ou un paillasson devant la porte d’entrée pour retenir les gravillons et les grains de sable.
    • Changer les roulettes des chaises de bureaux pour des roulettes avec des bandes de roulement plus douces et incolores.
    • Utiliser exclusivement des produits d’entretien parfaitement adaptés au type de vitrificateur.
    • Ne jamais laver un parquet à grandes eaux : l’excès d’eau peut endommager le bois, le faire tuiler, se soulever voire devenir gris.
    • Si la serpillière ou le balai éponge a déjà servi pour l’entretien des carrelages…, bien rincer à l’eau claire avant de l’utiliser pour le parquet.
    • Ne pas utiliser de nettoyant agressif, tels que savon de Marseille, ammoniaque, nettoyant multi usages ou encore vinaigre ou eau de javel. Ces produits sont susceptibles de colorer et de détruire petit à petit le film de vitrificateur. Utiliser de préférence les produits d’entretien PLASTOR.
    • Nettoyer vite tout liquide renversé sur le parquet.
Retour en haut
Vitrificateur Monopur T3
Mise en œuvre Monopur T3
Notes et avis

Avis des internautes sur Vitrificateur parquet Monopur T3 : Vitrificateur monocomposant en phase aqueuse, idéal pour les pièces à vivre à fortes contraintes ou lieux publics. (2 avis)

stars_5 - Posté le samedi 18 juillet 2020 par Christian CC
Voir commentaire ci dessus
stars_5 - Posté le vendredi 14 octobre 2016 par Brice L
Super facile à appliquer et presque sans odeur.
Le résultat est nickel en mat. Excellent vit... (Lire la suite)
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nous vous recommandons
Articles consultés
< >
Retour en haut
Evaluations du produit
Nombre d'avis: 9
Note du produit: 4/5 note
Afficher le certificat de confiance
Avis client le 26/07/2020
note
Parfait, vitrification de qualité, très résistant.
Avis client le 12/11/2019
note
Pas encore essayé.
Avis client le 08/10/2019
note
Bon produit belle teinte
Avis client le 07/09/2019
note
Produit peut jaunir sur du chêne.
Avis client le 27/08/2019
note
produit pas encore testé à ce jour.
Avis client le 12/08/2019
note
produit professionnel, top qualité
Avis client le 16/04/2019
note
Super vitrificateur. Très facile à appliquer, sèche vite et à l?air très résistant
Avis client le 03/04/2019
note
Manque 2 litres de fond dur soit 42? ... Aucun geste commercial et quand je contacte par mail a 2 reprise on ne me répond pas en rapport avec ma demande. Pour mes autres parquets j'irai voir ailleurs !
Avis client le 11/12/2017
note
Bien