Nous contacter : 02 98 30 72 46

Le conseil et le choix de peintures professionnelles en ligne. Livrées chez vous !

Mon
panier
Aucun article
» » Choisir sa peinture

Choisir sa peinture

La peinture qu'est-ce que c'est ?

Le sujet du choix de la peinture est très vaste et fait appel à de nombreux paramètres. Nous allons aborder ici, de manière synthétique, les principales choses à connaître sur la peinture.

Composition de la peinture

 

 

 

1- La peinture, qu'est-ce que c'est ?

La peinture est un mélange hétérogène de composants dont les deux fonctions principales sont de protéger et de décorer un support.

 

 La peinture est constituée de pigments (qui donnent la couleur, l’opacité), d’un liant (qui apporte les caractéristiques principales et la classification), de charges (qui déterminent le niveau de brillance, la microporosité, la structure…) et d’un solvant (qui permet de fluidifier le produit pour l’application et qui s’évapore lorsque la peinture sèche).
Certaines peintures comportent également des additifs qui accentuent certaines qualités propres des peintures (antirouille…)

 

 

 

2- Quelles différences entre une peinture professionnelle et une peinture d'un rayon bricolage

C'est probablement l'une des questions les plus posée et celle qui entraîne le plus d'inexactitudes.

Tout d'abord soyez bien conscient qu'il n'y a pas 50 recettes pour fabriquer de la peinture. Toutes reposent sur le même principe d'assemblage décrit dans la première partie. D'ailleurs les peintures dites de GMS (la grande distribution) ou de GSB (les grands magasins de bricolage) sont pour la plupart fabriquées dans les mêmes usines que les peintures professionnelles

Alors qu'est-ce qui va changer ?

Comparatif peinture professionnelle et peinture de rayon bricolageEt bien ce sont les ingrédients de la "recette" qui vont faire la qualité de la peinture et notamment leur qualité et leur proportion :

- les résines, composants les plus nobles de la peinture, qui peuvent avoir des qualités, des propriétés et des caractéristiques très différentes

- la quantité de titane, composant le plus qualitatif de la peinture

- la qualité et la quantité des charges, qui vont déterminer l'aspect de la peinture

- la présence ou non d'additifs qui renforcent les propriétés des peintures

- la quantité de solvant. C'est un des moyens le plus simple pour augmenter la quantité de produit pour pas cher. Mais trop de solvant dénature la peinture d'autant plus que cela se fait au détriment des autres composants.

 

En termes simples, une peinture de rayon bricolage est donc plus diluée qu'une peinture professionnelle et est constituée de composants de moins bonne qualité.

 

 

 

3- Concrètement qu'est ce que cela va changer pour mon application et ma finition ?

Et bien dites-vous qu'utiliser une peinture professionnelle change à peu près tout, et en particulier :

  • le pouvoir couvrant et le rendement de la peinture : la conséquence immédiate est qu'à priori vous aurez moins de quantité de peinture à appliquer pour bien couvrir votre support. Et il n'y a qu'un pas à franchir pour se dire qu'au final cela va coûter moins cher puisqu'il y aura moins de produit à appliquer.
  • la qualité de la finition : un plus bel aspect au séchage, un tendu plus qualitatif et une parfaite homogénéité
  • la solidité de votre film de peinture, une meilleure résistance aux chocs et aux frottements, moins d'usure au nettoyage et au lessivage
  • la bonne tenue dans le temps : les peintures professionnelles auront une durée de vie nettement supérieure. Largement au-delà de 10 ans si elle a été bien appliquée.
  • la stabilité des couleurs dans le temps et en particulier le non jaunissement des teintes blanches
  • la facilité et le confort d'application : moins de risques de coulure, moins de projection à l'application, une glisse plus facile et agréable...
  • un temps de séchage et de redoublement optimisé
  • un impact sur l'environnement et ma santé moindre (moins de solvant c'est moins d'évaporation dans l'air...)

4- Une peinture professionnelle est-elle plus chère qu'une peinture de GSB ?

Soyons honnête, la réponse est globalement oui en valeur absolue une peinture professionnelle est souvent plus chère.

Mais, parce qu'il y a souvent un mais, si vous avez lu avec attention le paragraphe 3, vous allez pouvoir grandement relativiser... Moins de peinture à appliquer, une meilleure tenue dans le temps, des travaux simplifiés (plus facile à appliquer, moins de salissures, moins de temps de séchage et redoublement) font qu'au final la différence sera peu significative voire même régulièrement moins coûteuse.

 

5- Le mythe de la peinture monocouche...

Nous sommes un peu près sûr que parmis tout ceux qui lisent ces lignes vous êtes un certain nombre à avoir déjà acheté et passé une peinture monocouche ; et que vous en avez au final passé au moins deux couches, voire 3 ou 4...

Alors nous allons être clairs sur ce sujet : non la peinture monocouche n'existe pas, c'est un terme marketing pour une peinture juste un peu plus couvrante. Mais dans la quasi totalité des cas, si vous souhaitez un résultat satisfaisant vous passerez au moins deux couches.

Nous allons pouvoir faire une exception : si votre mur est parfaitement préparé ou si votre placo tout neuf est bien fini, c'est à dire un support parfaitement uniforme et bien lisse alors peut-être qu'une bonne sous-couche et une seule couche de peinture suffiront pour un aspect correcte.

Mais, vous vous souvenez il y a toujours un mais, si vous ne passer qu'une couche, quelle que soit la peinture, vous aurez une solidité moindre et une moins bonne durée dans le temps. Bêtement, le film de peinture sera moins épais, et donc moins costaud.

Donc, en tant que professionnel, nous ne pouvons pas vous conseiller de ne passer qu'une seule couche de peinture.

 

6- Alors comment choisir sa peinture ?

Bien sûr nous ne pouvons pas le faire pour vous. Alors voici quelques petits conseils :

  1. Commencez par bien déterminer où va votre peinture : une peinture que l'on met sur un mur n'est pas forcément celle que l'on applique sur un plafond. Une peinture pour le bois n'a pas les mêmes caractéristiques qu'une peinture pour le plâtre, une peinture intérieure n'est pas une peinture extérieure par exemple. Ou encore vous ne devez pas appliquer la même peinture dans un sous-sol ou une chambre. Ce sont pour des raisons d'apect, de résistance et de caractéristiques.
    N'hésitez pas à utiliser notre moteur d'aide au choix de la peinture, en haut de notre page d'accueil. Il vous guidera et vous évitera les mauvais choix.
  2. Choisissez l'apect de votre peinture : brillante, satinée, velours ou mate. Cet article vous expliquera les différences d'apect bien sûr, mais aussi et surtout les différences techniques entre les différentes solutions. Et croyez-nous ces choix sont importants si vous désirez un beau résulta final.
  3. Déterminez le niveau de qualité souhaité et la durée de vie de la peinture espérée : même dans les peintures professionnelles nous avons différents niveau de gamme avec des prix qui varient en conséquence. Et suivant les pièces, suivant si vous êtes dans la maison que vous habitez ou sur un projet de logement locatif, l'état de vos supports, vous n'allez pas forcément utiliser la même gamme de peinture
  4. Choisissez par rapport aux caractéristiques techniques de la peinture : faut-il qu'elle soit lessivable ou non, doit-elle est respirante ou non, doit-elle être anti flash rust (antirouille) ce qui est très important si vous avez des têtes de clou par exemple, 
  5. Si vous avez des supports dits difficiles (supports très lisses, fonds abîmés ou farineux, couleur très vive à recouvrir...) partez sur des peintures adaptées. Le résultat risque sinon d'être très loin de vos espérances
  6. Nous savons c'est barbare, mais lisez les caractéristiques techniques : rendement, nettoyage des outils, type de solvant, temps de séchage... ont leur importance ; prenez-les en compte !
  7. Et enfin si vous souhaitez acheter sur luniversdupeintre.com et que vous ne vous en sortez pas, appelez-nous ! Nous vous guiderons dans vos choix.

7- Et surtout ne négligez pas

  • l'étape de la sous-couche ! Elle est quasi indispensable. Retrouvez ici tous nos conseils pour les sous-couches et primaires avant peinture
  • la "fameuse" bonne préparation de son mur, de son support. Oui c'est probablement le moins drôle, le plus long et l'étape la plus ingrate. Mais elle est essentielle si vous souhaitez un résultat esthétique et durable. Nous y reviendrons en détail très prochainement.
  • Et enfin le choix des bons outils. C'est également essentiel car l'aspect, la facilité d'application, la résistance peuvent beaucoup varier en fonction du choix de votre pinceau et/ou de votre rouleau. Lisez bien les recommandations à ce sujet. Et nous développerons en détail très prochainement également.
Laisser un commentaire
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris